Le Musée

Autour du brassage

La volonté de faire un musée vivant est toujours présente dans l’esprit des responsables de l’Association. Aussi, c’est tout naturellement qu’en 1991-1992, l’idée de créer une brasserie de démonstration a germé.

Définition de la bière d’amateur

Bière fabriquée en petite quantité par un « non professionnel » pour sa consommation personnelle ou celle de ses proches. Elle n’est pas commercialisée. Elle peut être fabriquée à partir d’éléments de base traditionnels ( malt et houblon) ou à partir de « kit » ou d’extraits de malt.

Chaque dimanche impair

Démonstration de brassage à la « Piccolo-Brasserie » du Musée chaque dimanche dont le quantième est impair de 10h30 à 18h.
Participation libre sur simple réservation auprès du secrétariat du musée

Avec l’aide de Guy Hartuis, brasseur à l’IFBM, l’idée est devenue réalité. Le 16 avril 1994, le premier brassin de trente litres est soutiré et dégusté à la satisfaction générale.

Rapidement, on s’est rendu compte qu’au-delà de l’intérêt que suscite cette installation aux visiteurs habituels, elle attire, parfois de loin, des amateurs de brassage domestique qui viennent chercher des idées ou des conseils.

Grâce à la contribution de plusieurs professeurs de l’ENSAIA spécialisés en brasserie, des conférences ont pu avoir lieu, puis, en février 96, la première Journée des Brasseurs Amateurs.

En octobre de la même année, le premier concours de bières d’amateurs voit le jour. En août 97, la première « école d’été » a permis au Musée de Saint-Nicolas-de-Port de devenir le point de rencontre national des brasseurs amateurs.